Pkoi les couches de coton " 2ieme partie"

Aller en bas

Pkoi les couches de coton " 2ieme partie" Empty Pkoi les couches de coton " 2ieme partie"

Message par Renetane le Sam 18 Aoû 2007 - 19:16

POURQUOI LE COTON ?


Il existe plusieurs raisons pour utiliser des couches de coton plutôt que des couches jetables. Elles représentent un choix logique car elles sont écologiques tout en étant plus économiques et meilleures pour la santé de votre bébé.

Environnement
Santé
Économie




ENVIRONNEMENT

Bien que l'ère du jetable soit très pratique dans nos sociétés pressées, elle n'est pas sans répercussions pour notre environnement. Bébé n'a que quelques mois et il est déjà un gros pollueur. Un enfant utilise entre 5000 et 7000 couches jusqu'à son apprentissage de la propreté ce qui représente une tonne de déchets par enfant. Nos dépotoirs, qui commencent déjà à être rempli à pleine capacité, pullulent de couches jetables. En effet, les couches jetables ont été introduites autour des années 1960 et celles-ci se retrouvent encore dans nos dépotoirs. On calcule que cela peut prendre entre 300 à 500 ans avant de se décomposer.

Selon Environnement Canada, les couches jetables représentent le troisième constituant en importance après les journaux et les contenants de boissons et d'aliments. On y retrouve 1,7 milliards de couches jetables chaque année dans les dépotoirs au Canada. Cette proportion devient encore plus alarmante lorsqu'on réalise que cette quantité est utilisée par une infime partie de la population.

La fabrication de couches jetables n'est pas elle n'ont plus sans incidence sur l'environnement. Les couches jetables sont principalement composées de pâtes de papier, de plastiques et de produits chimiques. Au Canada, leur fabrication consomme 65 tonnes de pâtes de papier (5 à 7 arbres par enfant), 8 800 tonnes de plastiques et 9800 tonnes de matières d'emballage. Sans parler des produits chimiques utilisés dans le processus de blanchissage et pour les rendre plus absorbantes.

Bien sûr, plusieurs rétorqueront que les couches de coton ne sont pas blanches comme neige. Leur fabrication et leur utilisation entraîne aussi des conséquences néfastes sur l'environnement. La culture de coton emploi encore une grande quantité d'herbicides et de pesticides et on utilise le chlore pour le blanchiment du coton. On utilise une certaine quantité d'énergie pour rincer, laver et sécher les couches.

Par contre, le coton est une ressource renouvelable et recyclable. On peut l'utiliser pour 2 même 3 enfants pour ensuite en faire un torchon. Elles pourront aussi être récupérées dans les points de récupération de textiles ou revendues, elles se revendent très bien (peut-être pas après avoir servies de torchon!). On estime que les fibres naturelles du coton prendront 60 ans pour se décomposer (contrairement à 500 ans pour les couches jetables).

Il existe tout un débat à savoir si les couches de coton sont réellement plus écologiques que les couches jetables. Il est en effet difficile de calculer toute l'énergie utilisée lors de leur utilisation et leurs conséquences environnementales. Il existe très peu d'études à cet effet et celles réalisées sont souvent menées par de grandes multinationales et qui parfois fabriquent même des couches jetables. Il est donc facile de douter de leur impartialité!

Pour ma part, je peux difficilement concevoir qu'un produit jetable est moins polluant qu'un produit durable. Quand on pense que la fabrication de la couche jetable dépense énormément d'énergie, puis d'emballage, on en transporte une quantité phénoménale et les utilisateurs dépensent eux aussi de l'essence (et du temps!) pour aller les acheter en magasin et finalement, elles sont jetées au bout de quelques heures et représentent un coût énorme pour la société dans la gestion et l'entreposage dans nos dépotoirs qui débordent...



Il existe des petits trucs pour réduire l'impact écologique de l'utilisation de vos couches lavables :

Vous pouvez choisir de couches de coton non blanchi, en coton biologique ou en chanvre.
Vous pouvez utiliser des détergents biodégradables ou des savons végétaux.
Vous pouvez aussi choisir une couche qui sèche rapidement.
Si vous devez changer de laveuse, celles à chargement frontal dépensent moins d'énergie, moins d'eau et moins de détergent. Il existe aussi d'autres appareils moins énergivores sur le marché.
Vous pouvez faire sécher vos couches sur un séchoir ou sur la corde à linge (lorsque la saison le permet..) et profiter du soleil qui pourra blanchir vos couches tout à fait naturellement
Pour réduire votre temps de séchage, vous pouvez insérer une serviette sèche dans votre sécheuse, cela pourrait réduire le temps de séchage de 25%!

SANTÉ

Les couches jetables contiennent des produits chimiques qui sont utilisés notamment pour leur procurer une plus grande absorption et pour qu'elles soient plus blanches. Il est bien difficile de connaître la quantité ainsi que la composition des produits chimiques utilisés. Le processus de blanchissage de la pâte de bois laisse dans les couches des traces de dioxines (une subtance que l'on sait être cancérigène) et de chlore. Même si les traces sont minimes, elles peuvent s'acculer dans le corps et elles peuvent aussi être libérées lorsque les couches sont incinérées.

La compétition entre les multinationales est si féroce que les fabricants ne veulent pas révéler quels produits chimiques ils utilisent pour rendre leurs couches si absorbantes. Ceci est déjà inquiétant en soi! Ils ne sont pas soumis à des contrôles et très rarement à des tests indépendants. Et malgré tout, quelques composantes auraient été trouvées dans les couches jetables durant les dernières années :


Le polyacrylate de sodium, un des nombreux produits chimiques contenus dans les couches jetables (encore aujourd'hui) qui rend la couche si absorbante, a été retiré des tampons féminins depuis 1985 aux Etats-Unis. Il est soupçonné de provoquer le choc toxique.
En 1988, Oko test trouve du benzol (reconnu cancérigène) dans le gel des couches absorbantes.
Du furare et de la dioxine ont été trouvées en 1989 dans la cellulose et l'enveloppe des couches jetables.
En 2000, Greenpeace a trouvé du TBT (tributyl étain) et d'autres composés organo-étain (hautement toxiques, qui perturbent le système immunitaire et empoisonnent le système hormonal) dans les couches.

Sources:
http://smz.phidji.com/green/lavables.asp
http://larbreabebes.free.fr/Photos/telech/These-couches-lavables.pdf


Les fabriquants continuent de nous affirmer qu'il n'y a aucun danger pour les bébés. Mais comment tous ces produits ne peuvent avoir aucune incidence lorsqu'on sait que la peau est en échange permanent avec l'extérieur et qu'un bébé a un couche sur sa peau 24heures/24 pendant plus de 2 ans? Qu'arrive-t-il lorsqu'un enfant plus grand déchire sa couche? Et si les matières sont ingérées? Même si une fois la découverte révélée au grand public les fabricants assurent qu'ils n'utilisent plus le produit chimique découvert, quel autre le remplacera? Je me demande bien pourquoi nous devrions leur faire confiance..

La grande quantité d'excréments dans les dépotoirs favorise la prolifération des virus et bactéries. Il est théoriquement interdit de jeter les couches avec des selles dans la poubelle. Les utilisateurs devraient en principe jeter les selles à la toilette...mais en pratique, combien de parents le font? Certainement très peu!

Érythème fessier :

L'utilisation de la couche de coton réduit la possibilité de faire de l'érythème fessier. Avec une couche de coton, on change plus régulièrement le bébé car on sait quand sa couche est mouillée. Idéalement, on devrait changer le bébé dès que ça couche est mouillée même avec des couches jetables. Avec une couche jetable, bébé reste en contact très longtemps avec les bactéries de l'urine ce qui peut causer une irritation. Les cristaux de polyacrylate, qui sont insérées à l'intérieur de la couche jetable pour capter l'humidité sont soupçonnés d'être à l'origine d'importante réactions cutanées et de brûlures chimiques. Les couches contiennent aussi des lotions et des parfums qui peuvent irrités certains enfants. L'ajustement très serrés des couches jetables ne permettent pas à la peau de respirer et peut aussi faire augmenter la température à l'intérieur de la couche qui devient un terrain très fertile pour la prolifération bactérienne.

Lorsqu'on utilise des couches lavables, il faut prendre certaines précautions pour que bébé garde de belles fesses. Il faut rester prudent avec la quantité de détergent utilisée pour laver les couches de coton. Les traces de détergents qui restent à l'intérieur de votre couche peuvent irriter la peau de votre bébé. Si vous remarquer qu'il reste une quantité de savon, il est préférable de faire un cycle de rinçage supplémentaire et d'ajuster votre quantité de détergent par la suite.

ÉCONOMIE

L'ACEF de l'est de Montréal à évalué qu'une famille moyenne dépensera environ 1500$ pour l'utilisation de couches jetables. Ils évaluent que les dépenses reliées à l'achat et aux coûts d'utilisation des couches de coton représentent une source importante d'économie avec environ 720$ pour toute la période de couche du bébé. Il est difficile d'évaluer le véritable coût d'utilisation des couches de coton car il en existe plusieurs modèles, cela dépend de la quantité qu'on achète et des électronénagers que vous avez.

Vous pouvez par contre calculer vous-même le coût d'utilisation selon le type de couche qui vous intéresse. Un article qui a parut dans protégez-vous évaluait que les coûts de lavage des couches de coton incluant l'électricité et le détergent pour 2,5 lavages à l'eau tiède par semaine pendant 30 mois égalait 150$.

Sources :

ACEF de l'est de Montréal : http://www.consommateur.qc.ca/acefest/373.htm

Protégez-vous: Couches lavables, février 2003, p.35-37

Petit Monde: http://www.petitmonde.com/iDoc/Article.asp?id=8341

Mothering magazine (en anglais)
http://www.mothering.com/articles/new_baby/diapers/joy-of-cloth.html

J'ai pris le texte a ce site :
http://www.bebenature.ca/pourquoilecoton.html
Renetane
Renetane
Douce brise privilégiée
Douce brise privilégiée

Féminin
Nombre de messages : 8283
Age : 38
Localisation : Montmagny
Emploi : RSG milieu familial
État civil : Marié
Date d'inscription : 13/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pkoi les couches de coton " 2ieme partie" Empty Re: Pkoi les couches de coton " 2ieme partie"

Message par Emypoo le Mer 25 Juin 2008 - 1:19

Yééé pour les couches lavables !!
Emypoo
Emypoo
Petite Abeille
Petite Abeille

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 37
Date d'inscription : 25/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum