Troubles d'opposition avec provocation

Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Troubles d'opposition avec provocation

Message par manu04300 le Lun 6 Avr 2009 - 6:10

Bonjour à tous, je me présente : j'ai 36 ans, je suis mariée depuis 18 ans et j'ai deux enfants de 14 et 4 ans et demi.
J'ai accouchée de ma première fille en catastrophe suite à une toxémie gravidique par césarienne. Comme si ça ne suffisait pas elle n'a pas évacué son méconium dans les 48 h, ce qui a contraint la clinique où j'étais à la transférer dans un hopital à 30 km de là, sans pouvoir m'emmener avec elle. Suite à tous ces stress, je n'ai pas réussi à marcher avant 15 jours (alors que pour ma 2nde césarienne, pour un autre motif, j'ai remarché en 48 h...), ni à conduire jusqu'au moment où nous avons signé une décharge (elle faisait moins de 2k500, comme moi au même age) et l'avons ramené à la maison. Elle avait 1 mois et avait été pratiquement exclusivement nourrie par sonde (ben oui, ça allait plus vite).

De retour à la maison, impossible d'arriver à la faire prendre un biberon normalement. Des hurlements sans arrêt, des vomissements jusqu'à 8 h, sans que le lait n'ait seulement été pré-digéré, elle n'acceptait pas le biberon, ne voulait même pas seulement s'endormir dans mes bras. Commença alors la ronde des laits que le pédiatre mettait en cause et des investigations diverses, sans aucun résultat. Une amie, étudiante en psychologie, me dit alors qu'elle était anorexique. Après un traitement adéquat en homéo, son anorexie commença à disparaitre au bout de 18 mois (d'enfer), bien qu'elle revint à plusieurs reprises durant sa petite enfance.

Les problèmes relationnels ne se sont, eux, jamais apaisés. Crises de hurlements de protestation, en conflit dès le lever à tous les sujets (la façon de la réveiller, les habits choisis, le petit déjeuné préparé, ...), en désaccord sur absolument tout, jamais satisfaite de ce qui lui était offert, n'accepte aucune contrainte, aucune tâche qu'on pourrait lui assigner (à 14 ans on en est encore à "enlève tes chaussures en rentrant", "tire la chasse", "va te laver ça fait plus de 5 jours que tu l'es pas...!", "bonjour" (ben oui, ça non plus c'est pas rentré !)). Nous vons enduré tout ceci uniquement dans le cadre familial (notre couple et ma mère, seule famille que nous avons) jusqu'à il y a 2 ans.

Entre temps, nous avons consulté 3 psy : un au CMP de notre commune (la psy s'endormait à la consultation !), un au CMP d'une ville voisine (dame qui n'a pas pu poursuivre la thérapie car elle a attrapé un cancer généralisé, mais qui n'avait rien vu de plus qu'une relation mère/enfant qui ne s'était pas faite à cause des circonstances de la naissance), et une troisième psy qui m'a reconnu ne pas pouvoir faire grand chose compte tenu que ma fille s'enfermait dans le mutisme, ce qui ne lui permettait pas d'en savoir plus. AUCUN N'A JAMAIS RIEN DIAGNOSTIQUE EN RELATION AVEC UN TOP OU UN TDA.

Entre temps nous avons eu une deuxième petite fille, après mure réflexion car nous n'avons cessé de penser que nous ne savions pas nous y prendre pour élever un enfant et que c'était surement la seule cause de notre problème. Elle a aujourd'hui 4 ans et demi et nous a d'ores et déjà apporté la réponse à ces interrogations là. Elle n'est pas exceptionnelle, juste normale, mais nous n'y sommes tellement pas habitués que tout nous semble fantastique !

Je passe régulièrement par des périodes de dépression horribles. La dernière fois que ça m'est arrivé, je surfais sur le Net et je suis, pour la première fois, tombée sur votre foum et quelques articles traitant des Troubles d'Opposition avec Provocation. Sur les 10 symptomes cités, on décrète les enfants atteints lorsqu'ils en présentent 4. Mais c'est que ma fille les présente tous !!! Je sais maintenant que je ne suis pas seule, mais n'est-ce pas trop tard pour envisager quoi que ce soit...

Aujourd'hui c'est à l'école que plus rien ne va non plus : exclusion de cours hebdomadaire, avertissement de discipline chaque trimestre, heures de colle hebdomadaires aussi, convocation par les professeurs, le principal, le conseiller d'éducation... Comment lutter aujourd'hui contre une enfant qui fait ma taille, qui ne me respecte pas, qui porte sur moi des regards plein de haine et que rien n'affecte ?

On vient de me conseiller de trouver à nouveau un psy (j'ai pris rdv au CMP le plus proche) qui pourrait confirmer ce diagnostic, ce qui pourrait lui attribuer un statut de personne handicapée, les troubles psychiques étant assimilés à un handicape en France depuis 2005. Ceci lui permettrait d'envisager une orientation scolaire en UPI où ils ne sont que 8/10 par classe. Comment lui faire accepter ça ?

Nous avons tous besoin d'une coupure. Ma mère ne veut même plus la prendre chez elle. Ma fille cadette se recroqueville dans un coin en se bouchant les oreilles et en pleurant lorsqu'elle entend sa soeur hurler. Elle me dit qu'elle en a peur ! Mon mari en a marre de voir toutes nos soirées gachées parce que quand il rentre après moi je suis dans un tel état de fatigue que je n'ai qu'une hate : dormir pour que tout s'arrête.

Je suis très en colère qu'on ait pas diagnostiqué ma fille plus tôt pour pouvoir tous nous aider. A force de me documenter j'en arrive même à me demander si ces TOP ne serait pas la conséquence d'un trouble de l'attention également, dont les symptomes lui conviennent tout autant. J'ai peur de l'avenir. Je ne suis plus objective, je m'en rends bien compte. Je ne sais plus quoi faire.

Si vous êtes ou avez été dans mon cas, si vous avez un ado qui souffre de ces symptomes, faites moi part de votre histoire et des solutions que je peux envisager. Merci d'avance.

Une maman au bord du gouffre.

manu04300
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Annderic le Lun 6 Avr 2009 - 22:53

Je ne peux pas t'aider n'ayant jamais été dans cette situation. J'espère tellement pour toi que vous puissiez trouver une solution pour elle et pour vous. Une médicamentation? un autre psy? c'est pas drôle à vivre avec un enfant plus jeune mais avec un ado ce doit être l'enfer. Bon courage. Troubles d'opposition avec provocation Good_luc
Annderic
Annderic
Rose d'argent
Rose d'argent

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 47
Localisation : St-Jude
Emploi : Politique scolaire et municipale
Loisirs : Mes 6 enfants et les réno de ma maison
État civil : marié depuis 6-9-96
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Zéphyr le Mar 7 Avr 2009 - 23:54

Si j'ai bien compris, tu es en France?
Personnellement, je déplore un peu le fait qu'en France, ce ne soit pas encore super au point à propos de ces foutus troubles...

J'ai été voir 4 psy "normaux" et les 4 m'ont dit que je ne ferait pas grand chose de bien dans la vie... Par contre, le jour où j'ai rencontré un neuropsychologue, il a mis le doigt sur le bobo. Je suis retournée`à l'Université. Donc, je ne pense pas qu'un psy "normal" puisque détecter le trouble.

On ne peut pas revenir en arrière, mais on peut changer l'avenir... il n'est pas trop tard pour prendre des mesures qui pourront aider ta fille, ton conjoint et toi... J'ai été diagnostiqué TDA (il est présent depuis ma naissance) à lâge de 21 ans et d'autres le sont encore plus tard.
J'en ai fait baver du monde depuis 21 ans, crois-moi, mais maintenant ça va tellement mieux.

Bon courage et bonne chance! Bisou
Zéphyr
Zéphyr
Douce brise privilégiée
Douce brise privilégiée

Féminin
Nombre de messages : 6064
Age : 32
Localisation : Québec
Emploi : Étudiante en ens. primaire à l'UQAR - Campus Lévis
Loisirs : Graphisme, lecture, forums, Internet, musique, voyages et passer du temps avec les gens que j'aime
État civil : Célibataire depuis trop longtemps.
Date d'inscription : 03/12/2006

http://zephyrcreadesigns.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par picasso le Lun 27 Avr 2009 - 14:01

Je lis votre message et je me reconnais tellement même si de mon côté mon garçon n'a que 4 ans et demi.....il a toujours été comme ça. Un constant combat sans fin. Je suis extrêmement épuisée en ce moment. Je suis en train d'abandonner totalement la bataille.

Tout est compliqué avec lui, il veut tout décider, tout contrôler du haut de ses 4 ans et demi. Nous avons épuisé toutes les ressources disponibles pour nous venir en aide mais rien de marche.

Une mère au bout du découragement....Je sens que lorsqu'il sera ado, je vais vivre exactement ce que tu vis auj.avec ta fille.

Bon courage

picasso
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Moi aussi

Message par grenouille22 le Jeu 28 Mai 2009 - 5:56

Bonjour à toutes,

Je suis maman de 2 garçons, un de 21 ans et un de 7 ans. Je connais tout le bonheur du monde avec mon aîné mais avec le petit dernier, rien n'est pareil, tout va de travers et je me reconnais dans cet exemple. Depuis sa naissance nous vivons un enfer au quotidien. Les biberons, il les recrachait ou serrait tellement fort les mâchoires que nous ne pouvions le lui donner.
De nombreuses colères que rien ne calmait. Il ne supportait même pas qu'on le touche. Lorsque nous voulions le prendre dans les bras comme tous bébé, il hurlait et il fallait le tenir face à nous. Un véritable enfer.

La pédiatre à l'époque me prenait pour une folle et n'écoutait rien de se qu'on lui disait. Nous avions décidés tous seuls de prendre contact avec des pédopsys. La liste fut très longue pour peu de résultats. Ou bien ils étaient full ou bien ils ne prenaient pas de nourrissons. Déjà pour nous, ce fut le signe d'une première baffe dans la figure car les "système" n'agissait nullement. Bref, on nous laissait platement tombés. C'est une collègue de mon mari qui nous a conseillé de contacter le CMP proche du travail. Nous étions tombés sur une bonne interlocutrice.
Suite à la vidéo que j'avais réalisé (afin de ne plus être traitée de folle ou de surréaliste), elle a hospitalisé le petit car bien sûr, à force de recracher les biberons, il était en dénutrition. Au vu de la vidéo, elle nous avait dit que le petit montrait des signes pré-autistiques. En fait, il rampait en dessous de son lit ou se courbait en 2, tête en bas pendant des heures, .... Si nous le "sortions" de cet état, nous avions droit à des colères intarissables.
Lors de cette hospitalisation de 2 mois, la pédopsy qui le suivait à marquer en conclusion dans le rapport: "Troubles du comportement et dépression". Sur les 2 mois, nous l'avons rencontrés ... 2 fois!!!
Rien a été mis en route pour nous soutenir. Nous sommes allés retrouvés la psy du CMP de nous même. Nous avons effectué une thérapie familial pendant 2 mois et ensuite, sans avertissement, elle a disparu dans la nature. Plus tard, nous avons appris qu'elle avait arrêté son boulot pour faire autre chose. Génial!!! Dire que nous avions cru en elle .... Dégoûtés, nous sommes restés seuls face aux problèmes.

Bien sûr, en grandissant, notre enfer grandissait aussi. Je suis moi même en mauvaise santé (physique) et pour m'éviter de très graves problèmes, un placement du petit proposé par un médecin a été effectué. Nous n'aurions JAMAIS dû accepter!!! Ces personnes sont sensées vous aider et elles n'ont pas fait leur travail si ce n'est que nous culpabiliser, surtout moi la mère.
Nous nous sommes battus pour récupérer le petit.

Lorssqu'il fut de retour à la maison, pendant 2 jours, tout a été plus ou moins bien. Malgré sa méfiance vis à vis de nous (normal vu l'éloignement prononcé), nous semblions être une famille normale. Puis petit à petit, tout a dégénéré pour rentrer à nouveau dans un cercle vicieux. Opposition à tout et beaucoup de provocation de sa part. Mais cette opposition et cette provocations est muette, je veux dire par là, qu'au lieu de s'exprimer par des paroles, il le fait par des actes genres, pipi ou caca dans la culotte ou encore au lit, actuellement vols des affaires des autres et mensonges.
En fait, il y a eu et il y a tellement d'actes que je ne pourrais plus tous les citer comme cela.
Nous avons tout essayé: la sévérité, les punitions, la douceur, la gentillesse, l'indifférence face à ces provocations (très très dur pour moi car je suis soupe au lait mais en général le coeur sur la main). Rien ne changeait. Notre famille ne voulait même plus le garder de temps en temps à cause de son attitude.

Après une longue discussion entre nous, nous nous sommes renseignés auprès du CMP de notre domicile afin de rencontrer un pédopsy. Les visites ont eu lieu durant 2 ans et demi. Au début, c'était bien mais ensuite cela a dégénéré. Le psy nous disait qu'il recherchait des relations sado masochistes avec moi et les autres. Que tant que nous le punissions pour tel acte ou un autre, il en éprouvait du plaisir. En fait, pour résumer, il prenait plaisir à faire crier ou souffrir les autres.
Donc, nous avons changé notre comportement en réagissant par de l'indifférence la plus totale face à ces provocations. Résultat: RIEN aucun changement positif. Au plus nous restions impassifs face à lui, au plus il continuait dans la provocation.
Jamais le psy ne nous a aidé dans une attitude à tenir lors d'une provocation. Il fallait toujours trouvé par nous même et nous ne savions jamais si cela était bien.
Le psy ne nous écoutait plus. Malgré que nous lui racontions les nombreuses plaintes que nous avions essuyé de l'école ou du centre aéré au sujet de son comportement, il préférait travailler sur les angoisses générées suite à ce mauvais comportement avec les autres et les conséquences (cris, punitions, ...).
Avec mon mari, nous avons pris la décision de ne plus le voir car plus rien de positif en ressortait. Nous avons appris plus tard que plusieurs parents ont fait comme nous car ils n'étaient plus du tout satisfaits par le travail de ce psy.

Le centre aéré nous a fait comprendre que le petit n'était plus le bienvenu. Je comprends ces personnes. Avec toutes ces oppositions et provocations, il pouvait plomber une atmosphère!!! Plusieurs fois, il a gâché des sorties. Il restait là, dans un mutisme le plus total, refusait d'obéir malgré les nombreuses tentatives des monitrices. Et j'en passe !!!

A l'école, sa maîtresse nous dit qu'il est très distrait et dérange très souvent la classe. Pendant que les autres travaillent, lui rigole tout seul ou fait le singe. Par moment, il lui arrive de refuser le travail en classe en restant sourd et muet à toutes les réflexions. Même les punitions de sa maîtresse n'agissent pas (privé de récréation ou d'activité tant que son travail n'est pas fini) et pourtant il l'apprécie. Malgré cela, son travail scolaire est bon sauf en écriture (il est au CP).

Voici un petite liste de comportements qu'il entretient: opposition et provocation amplifiées surtout quand nous ne réagissons pas, lenteur pour s'habiller, manger, faire quoique ce soit et si nous le punissons il ralentit encore plus, destruction des biens d'autrui ou de ses propres jouets ou livres, regards noirs, pipi ou caca partout (culotte, lit, dans sa chambre, sur ses jouets!!!) désobéissance à tout ce qu'on lui demande (brossage dents, ..)
Lorsque l'on va chez le médecin, c'est une horreur car il refuse d'ouvrir la bouche ou de respirer profondement lors de l'auscultation, ....
Actuellement, cet enfant est a-sentimental vis à vis de tous. Nous sommes plongés dans une période de vols, de mensonges et d'attitudes désinvoltes. Avant il ne nous répondait jamais quand nous lui parlions. Aujourd'hui, quand nous lui montrons un pyjama souillé par les selles et que nous lui disons: "et alors, c'est quoi ça?" Il nous répond "c'est du caca" en souriant et en répondant d'un ton désinvolte!!!
Avant il marchait normalement, depuis un certain temps il marche sur la pointe des pieds!
Il semble de plus en plus rancunier. Nous n'osons même plus sortir avec lui.

En fait, quand enfin il semble obéir après des mois de désobéissance, il continue de désobéir pour autre chose, et ainsi de suite. Et lorsque nous le punissons, il a l'air royalement de s'en foutre.

Nous ne savons plus quoi faire. Alors oui, je crie, je punis même si je sais que ce n'est pas la bonne solution. Mais après 7 ans, je craque!
On aura beau me dire de garder mon calme, d'être patiente mais là, je ne peux plus. Je suis au bout du bout.
Je n'en peux plus et mon mari et mon aîné aussi souffrent. Ils en ont marre de rentrer du boulot et de m'entendre crier à tout bout de champ. Je suis épuisée et les nuits, je ne dors plus ou presque plus, 1 ou 2 h max et d'un sommeil non réparateur. Je suis toujours sur les nerfs et je n'arrive même plus à parler sans crier. J'ai une boule au ventre lorsque je dois aller le chercher à l'école.
Les nombreuses mamans avec qui je discute à l'école se demandent comment je fais pour tenir le coup. Je peux dire que j'aurai tout essayé.
Dernièrement j'ai dit à mon mari que si rien ne changeait je partirais loin pour ne plus revenir, ne vivre ce cauchemar sans fin. J'en suis à ce point là.
Notre vie familiale et notre de vie de couple sont quasi nulles. Disputes, tensions, énervements sont notre quotidien.

J'ai l'impression qu'ici en France, rien n'est fait pour soutenir une famille en grande souffrance face à des enfants aux comportement difficile. D'après ce que j'ai lu et vu, il n'y a rien mise à part les services sociaux qui font plus de dégâts qu'autre chose. Ma soeur vit en Belgique et elle s'est renseignée. Il existe bel et bien des suivis médicaux et des institutions qui prennent en charge l'enfant et sa famille. Faudrait il en arriver là, à changer de pays pour pouvoir se dire: Enfin!!!! On nous comprend!!!!

Alors tu vois, tu n'es pas seule à vivre un enfer au quotidien. Nous somme nombreuses à vivre cela et que ce qui devrait être nos plus belles années à vivre ne sont en fait qu'un enfer répétitif et sans fin. COURAGE A NOUS TOUTES ET A NOS FAMILLES.

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Babiche le Jeu 28 Mai 2009 - 10:45

Sur des forums français, je sais que des parents avec des enfants en difficultés suggèrent de consulter les associations. Par exemple, si vous soupçonnez fortement un TOP chez vos enfants, tentez de trouver via internet des associations sur le TOP et/ou le TDAH si vous n'en trouvez pas sur le TOP, car ce trouble est souvent accompagné d'un TDAH. Les parents de ces assos vont pouvoir vous diriger vers des spécialistes et des services adéquats dans votre région.


Concernant les troubles neurodéveloppementaux, la France est 40 ans derrière les autres pays. Elle ne se plie pas aux critères de l'OMS et conserve l'approche psychanalytique qui nuit aux difficultés des enfants.

Bonne chance!

Babiche
Petite Abeille
Petite Abeille

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 49
Emploi : Orthopédagogue en break
Loisirs : Lecture, dessins, photoshop, médiéviste
Date d'inscription : 09/04/2009

http://luniversdelextra.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Jeu 28 Mai 2009 - 12:32

Coucou Babiche,
Quel bonheur de vous lire, enfin une personne compétente qui sait de quoi elle parle. Je vous remercie fortement pour vos renseignements car personnellement, je n'avais jamais entendu parler de ces fameuses associations. Donc mon mari et moi allons chercher scrupuleusement sur le net.
Il est vrai que le TOP est souvent accompagné d'un TDAH. Le problème se pose fortement depuis la rentrée scolaire. Sa maîtresse nous dit souvent qu'il ne se concentre pas sur les choses à faire et bien sûr des complications s'en suivent.

Très vrai que la France est à la traîne, trop vrai même. Je pense que votre message nous apporte une petite lueur d'espoir dans ce long tunnel noir sans fin.
Merci encore beaucoup et dès que je serai en mesure de pouvoir vous communiquer nos recherches, je n'y manquerai pas.
Merci!

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Babiche le Ven 5 Juin 2009 - 8:39

Ça me fait plaisir grenouille.

Mon fils a un trouble indéterminé, qui fait que je me suis informée partout, sur beaucoup de sites, francophone et anglophone, concernant la plupart des diagnostics chez les jeunes enfants.

J'ai ainsi découvert plusieurs témoignages de parents français et j'étais sidérée de voir comment ça se passait là-bas. J'ai pu lire aussi les démarches qui les ont aidées.

Je te laisse un site sur l'hyperactivité. Il est vieillot, mais il y a plusieurs liens et forums qui pourront peut-être te diriger dans la bonne voie. Je te le souhaite!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a le site du Dr. Jolicoeur, spécialiste en TDAH au Québec. Si tu fouilles, il me semble qu'il donne les 50 trucs en classe pour les enfants TDAH. Trucs que tu pourrais partager avec l'enseignante. Il aborde aussi le TOP :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne chance!
Pour toi

Babiche
Petite Abeille
Petite Abeille

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 49
Emploi : Orthopédagogue en break
Loisirs : Lecture, dessins, photoshop, médiéviste
Date d'inscription : 09/04/2009

http://luniversdelextra.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Ven 5 Juin 2009 - 9:23

Merci bcp encore Babiche pour ta grande aide. J'ai lu en diagonal mais je lirai plus en profondeur dès que je serai chez moi.
Hélas, 3 fois hélas la France est en retard et pas seulement sur les TDA ou les TOP ....
La plupart du temps, nous sommes très mal aiguillés et je connais des cas où tout s'est très mal terminé (service à l'enfance envahissant).
J'ai écrit à une association Belge hier et j'attends quelques renseignements au sujet d'associations identiques en France. D'après mes courtes recherches, je n'en ai trouvé qu'une seule ....
Je suis vraiment au bout du bout, enfin pas seulement moi mais la famille aussi.
Tout cela est très dur à vivre au quotidien et chaque jour est un véritable champ de guerre.
Gros bisous

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par manu04300 le Sam 11 Juil 2009 - 12:54

Privée d'internet depuis 1 mois 1/2, je trouve vos messages aujourd'hui et j'ai vachement pleuré en lisant le récit de Grenouille...
J'ai tellement souvent pensé au pire que je me reconnais dans tes paroles : disparaitre pour que tout s'arrette enfin !
Ce n'est effectivement pas l'image que l'on se fait de la maternité et c'est pourtant notre lot QUOTIDIEN. Pas un jour pour souffler. Quelques fois meme, pas une heure...

Pour la suite de mon histoire, j'ai effectivement rencontré un nouveau psy depuis. Verdict d'une heure pour raconter 14 ans de vie : rien d'autre que des difficultés liés à l'adolescence. Il faudrait selon lui que je m'arrette de travailler (alors que mon mari vient de perdre son emploi !) pour lui consacrer du temps (alors que je suis sortie il y a à peine un an d'un congés parental de 3 ans sans que ça n'ait changé quoi que ce soit). TDA, TOP ? : il a fallu qu'il note, il n'avait meme l'air de savoir ce que c'était...
J'en veux énormément à tous les psy que j'ai rencontré. Je me sens totalement isolée dans mon problème et je ne supporte plus, comme toi Grenouille, de me sentir obligée de prouver mes dires lorsque j'aborde le sujet.
Aujourd'hui j'ai quasiment mis ma fille à la porte. Elle s'est levée d'humeur massacrante. On s'est est pris plein la tete pour pas un rond depuis ce matin. Et lorsque je lui ai demandé de réparé une betise volontaire qu'elle avait commise, elle s'en est pris à sa soeur de 5 ans qui jouait tranquilement dans sa chambre en envoyant à travers la pièce un pot de yaourt entier exploser sur la moquette. La vilence de l'impact à taché jusque, outre la chambre du sol au plafond, les murs des 2 pièces qui suivent... Ma fille de 5 ans est terrorisée et en pleurs, mon mari est rentré en fureur et il a meme fallu que je m'interpose pour ne pas qu'il la corrige trop fort.
Nous n'avons eu droit à aucune excuse. Nous l'avons toutefois obligée à nettoyer les dégats (enfin, la moquette est quand meme foutue). Comme ton fils Grenouille, plus lentement que ça tu meurs... ça lui a pris plus de 4 heures. Ce soir elle dort chez des amis mais je ne peux meme plus envisager de passer un autre week-end comme ça, surtout que TOUS les week-ends se passent comme ça.
J'ai voulu appeler un service d'urgence psy ou carrément l'hopital pour qu'ils la gèrent quelques jours, le temps de faire redescendre la pression et puis j'ai effectivement pensé aux fameux services à l'enfance...
En France, les parents d'enfants atteints de TDA ou de TOP sont-ils donc tous destinés à mourir en silence ?

manu04300
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Sam 11 Juil 2009 - 16:18

Bonsoir,
Je viens de passer 30 minutes à rédiger un message et .... rien!
Que s'est il passé? une coupure internet ou autre?

Je suis trop découragée pour réécrire ce soir. Je pense le faire demain car là, c'est trop.

Courage Manu, nous sommes dans la même galère et je te comprends très bien.

A demain.

Grenouille

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Sam 11 Juil 2009 - 16:18

Bonsoir,
Je viens de passer 30 minutes à rédiger un message et .... rien!
Que s'est il passé? une coupure internet ou autre?

Je suis trop découragée pour réécrire ce soir. Je pense le faire demain car là, c'est trop.

Courage Manu, nous sommes dans la même galère et je te comprends très bien.

A demain.

Grenouille

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Lun 13 Juil 2009 - 2:55

Coucou,

Je vais essayer de redire ce que j'avais écrit l'autre fois et qui n'est pas paru sans doute à cause d'une coupure internet.
Quand j'ai lu ton mot Manu, j'ai eu mal car en plus de bien comprendre ce que tu as dit, je le vivais moi aussi.

Il est vrai qu'en France, les parents peuvent mourir en silence face à cela. La majorité des psys nous regardent de travers lorsque l'on parle de TOP.

La France ne veut pas reconnaître les TOP comme véritable maladie et la plupart des familles sont ainsi abandonnées à leur triste sort ou encore dénigrées parce que vous osez aller à l'encontre du système lorsque vous persistez dans de vraies opinions. J'en ai fait la douloureuse expérience et les séquelles sont encore nombreuses pour toute la famille.

Et chaque jour est un combat pour survivre ainsi. J'ai contacté l'association ici en France, qui est sensée nous épauler et nous aider dans des démarches. Cela fait 1 mois et demi que j'attends la réponse .... Au début, j'ai contacté l'association belge car je ne trouvais rien pour la France et c'est eux qui m'ont donné l'adresse. J'ai eu plus de contacts très sympas avec eux que celle de la France.

Franchement, je ne sais plus quoi faire. Mon mari ne semble plus se battre comme moi face à cela et j'ai l'impression de me retrouver toute seule face à un immense mur qui grandit chaque jour.

Nous en sommes arrivés au point où à l'école, son comportement se dégradait chaque jour et à la maison aussi. Il ment, vole et casse les objets des autres et accuse d'autres personnes à sa place. Je sais qu'il souffre autant que nous de cette situation mais je suis arrivée à un point où je me dis que ce n'est pas possible de supporter tout cela et qu'il me donne l'impression de ne pas vouloir s'en sortir.

Voilà, tu vois Manu, nous les familles concernées par les TOP et dont l'Etat refuse de nous prendre en charge car les ornières devant les yeux c'est mieux, devons continuer à nous battre comme nous le pouvons et à suivre nos instincts de survie.

Mais il arrivera bien un moment où trop c'est trop et après cela nous serons tellement critiqués que tout peut arriver. Je suis au niveau où je n'accepte plus aucune remarque ou critique. Je suis mon instinct jusqu'à ce que ça lâchera.

Gros bisous

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par manu04300 le Lun 13 Juil 2009 - 7:17

Bonjour Grenouille.

Hier j'ai eu la visite de mon ami qui garde ma fille quelques jours. Je le connais depuis peu de temps pourtant mais il s'est grandement renseigné sur les TOP via Internet et est venu nous rendre visite hier matin avec ce qu'il avait trouvé.

J'ai apprécié qu'il ne porte aucun jugement sur ce que nous faisons ou ne faisons pas. Il a pourtant dit quelque chose de terriblement vrai dans les yeux de mon mari qui a mis du temps à le réaliser, comme si il ne voulait pas s'y résoudre : "Ta fille ne changera jamais. Elle est Malade et tu dois malgré tout continuer de lui apporter tout l'amour qu'elle mérite en tant qu'enfant. Certains vivent ce genre de choses avec leur enfant trisomique ou handicapé mental. Ils sont épaulés parce que la maladie est reconnue. La difficulté avec cette maladie est qu'elle n'est pas reconnue en France et que vous êtes seuls dans vos difficultés. Sachez vous octroyer des moments entre vous pour souffler mais tenez bon. Ce qui est sur c'est que ça ne changera jamais."

Dur d'appréhender l'avenir de cette façon...et pourtant c'est une réalité.

Bien entendu, chez lui elle n'a manifesté aucune attitude désagréable et s'est même proposé de faire ce que chez nous elle refuse systématiquement. Lorsqu'il lui a demandé pourquoi est-ce qu'elle faisait ça, elle lui a répondu qu'elle ne savait pas. Elle ne nie pas, c'est déjà ça pour une fois !

J'avais espoir que tu me donnes quelques bonnes adresses que tu aurais trouvées mais je vois que tu en es au même point qu'il y a quelques semaines. C'est ça le plus dur : l'isolement et l'impossibilité de se laisser aller à craquer.

Je suis de tout coeur avec toi Grenouille et si tu le veux nous pouvons rester en contact, sur le Forum je pense que c'est une meilleure idée qu'en privé pour permettre à ceux qui sont touchés également par ce problème puissent constater qu'ils ne sont pas seuls.

A très bientôt te lire.

manu04300
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par grenouille22 le Lun 13 Juil 2009 - 9:50

Coucou Manu,

La lecture des renseignements que ton ami t'a ramené, je les connais et je sais ô combien que ce sera pour toute la vie et comme tu le dis si bien, dur, dur ....

C'est normal que ta fille se soit conduit correctement chez ton ami. Les enfants atteint de TOP se conduisent max 1 semaine correctement quand ils ne sont pas chez eux mais après ils reprennent leurs bonnes vieilles habitudes. C'est déjà un symptôme commun de la maladie.
Avec notre petit dernier, nous l'avons vécu lorsqu'il est parti chez ses grands parents pour que je puisse "récupérer" un peu.

Je peux te donner un lienc celui de l'association française. Tu auras peut être plus de chance que moi car les contacts se font par région.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je te donne ce lien car je crois que tu vis aussi en France (d'après ce que j'ai pu lire)

Quand tu dis qu'elle ne sait pas pourquoi elle fait tout ça, j'ai la même réponse ici avec le petit.

D'accord avec toi pour rester en contact via le forum mais si un jour tu ressens le besoin de parler en privé, n'hésite pas de me contacter.

Gros bisous.

grenouille22
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty syndrome d'opposition avec ou sans provocation

Message par Hannah le Lun 7 Juin 2010 - 13:41

J'ai fait quelques recherches sur le sujet; je n'ai rien trouvé de vraiment valable en français si ce n'est que des articles...si quelqu'un a des ressources et titres d'ouvrages et méthode et bien je suis preneuse; j'essaie d'aider une amie dont le fils souffre du syndrome d'opposition avec provocation et le seule chose intéressante que j'ai trouvé est celle ci et c'est en anglais;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hannah
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Zéphyr le Mar 8 Juin 2010 - 20:49

Hannah a écrit:J'ai fait quelques recherches sur le sujet; je n'ai rien trouvé de vraiment valable en français si ce n'est que des articles...si quelqu'un a des ressources et titres d'ouvrages et méthode et bien je suis preneuse; j'essaie d'aider une amie dont le fils souffre du syndrome d'opposition avec provocation et le seule chose intéressante que j'ai trouvé est celle ci et c'est en anglais;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils existent beaucoup de sources en français... cherche trouble d'oppsition.
Zéphyr
Zéphyr
Douce brise privilégiée
Douce brise privilégiée

Féminin
Nombre de messages : 6064
Age : 32
Localisation : Québec
Emploi : Étudiante en ens. primaire à l'UQAR - Campus Lévis
Loisirs : Graphisme, lecture, forums, Internet, musique, voyages et passer du temps avec les gens que j'aime
État civil : Célibataire depuis trop longtemps.
Date d'inscription : 03/12/2006

http://zephyrcreadesigns.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles d'opposition avec provocation Empty Re: Troubles d'opposition avec provocation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum