Allaitement et nutrition

Aller en bas

Allaitement et nutrition Empty Allaitement et nutrition

Message par tigrou le Jeu 29 Juin 2006 - 13:13

Bien manger pendant l'allaitement : les idées reçues !

Une femme qui allaite ne doit pas manger de choux et d'ail mais doit consommer de la bière et des tomates ! Telles sont les affirmations que va entendre une femme qui donne le sein ! Car la nourriture pendant l'allaitement est l'objet de nombreuses idées reçues ! Doctissimo fait le point sur ces fausses croyances.

Les conseils à l'adresse de la nouvelle mère sont souvent un amalgame pittoresque de faits, de fiction et de coutumes. Les croyances populaires sont très différentes d'un pays à l'autre mais la nourriture de la femme qui allaite est un sujet de préoccupation quasi-universel. En réalité, le besoin calorique de la mère qui allaite dépend de la quantité de lait qu’elle produit pendant la journée. Un accroissement quotidien de 500 calories avec 25 g de protéines supplémentaires est suffisant pour couvrir les besoins de l’allaitement (2 500 Kcal/j). Pas besoin de "manger pour deux" comme le conseillait récemment encore une certaine croyance populaire.

Des besoins accrus

Pendant l’allaitement, il y a une demande accrue de vitamines et de sels minéraux (calcium) et il suffit pour y faire face d’adopter une alimentation équilibrée :

* Un apport protidique de 60 à 80 g/j (10 à 15% du bilan énergétique) ;
* Un apport lipidique de 80 g/j (30 à 35% des besoins énergétiques) ;
* Un apport glucidique de 340 g/l (50 à 55% des besoins énergétiques).

Un apport lacté au maximum de 750 ml/j. est conseillé sous forme de lait ou de laitages : fromages, yaourts, etc. Il permet en particulier de couvrir les besoins en calcium qui sont de 1200 mg/j chez la femme qui allaite. Une quantité de liquide suffisante (au moins 1,5 litre/jour) est recommandée.

Cela dit, la femme qui allaite peut manger ce qu'elle veut ! Ce n'est pas le moment pour elle de commencer un régime amaigrissant.

Du lait aromatisé ?

Certains aliments donnent un goût au lait et des médecins ont décidé de les interdire arbitrairement, probablement parce qu'eux-mêmes ne les aimaient pas. Dans une certaine mesure, l'alimentation de la mère qui allaite fait partie de l'éducation gastronomique de l'enfant qui sera amené à partager ultérieurement la cuisine familiale. La mise en garde contre la consommation de certains aliments est particulièrement savoureuse lorsqu'on l'étudie selon les époques et les pays. Aux Etats-Unis, c'est le chocolat qui est interdit car il donnerait la diarrhée...! En Nouvelle-Zélande, le chou et la soupe aux tomates sont déconseillés alors qu'en Italie la mère a droit à la tomate et aux aliments blancs à la couleur du lait (pâtes, Vin blanc...)...! En France, on a l'habitude de prévenir les accouchées que certains aliments donnent un goût prononcé au lait : poireaux, céleri, choux-fleurs, asperges, ail, oignons etc... Les écarter de façon péremptoire de la mère qui allaite relève de la dictature gustative ! Rien n'empêche les bébés d'apprécier le lait parfumé à l'ail ou aux asperges et il suffit d'ailleurs pour se convaincre de la susceptibilité gustative bizarre des bébés de goûter certains aliments pour nourrissons ! On se rend compte alors immédiatement de leurs capacités étonnantes à ingurgiter des aliments de saveur très... particulière...!

Allaiter épicé...

Geneviève Delaisi de Parseval et Suzanne Lallemand font l'historique de ces interdictions et on apprend ainsi que le chou, l'oignon et l'ail sont prohibés dès 1921 par Pouliot, que l'exclusion de l'asperge apparaît en 1939 sous la plume d'un certain Lerebouillet et que le cresson fait son entrée dans la liste des produits censurés en 1946 dans un ouvrage d'Ouria-Raffin... A l'opposé, certains épices ou aromates (curry, cumin, fenouil etc.) en donnant un bon goût au lait stimulent la succion du nourrisson et par là même, la lactation. Ils sont employés comme substances galactogènes en Inde et en Afrique.

Si donc la mère peut manger ce qu'elle aime, il faut rappeler ici que la consommation excessive d'alcool, de Vin, de café, de thé ou de tabac qui "passent" à des degrés divers dans le lait est nuisible. Deux paquets de cigarettes par jour font monter dangereusement le taux de nicotine dans le lait.

Dr Lyonel Rossant, Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso
Source: Doctissimo

tigrou
Gardienne du Jardin
Gardienne du Jardin

Féminin
Nombre de messages : 7308
Age : 40
Date d'inscription : 05/11/2005

http://www.dyspraxieetcie.com

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement et nutrition Empty Re: Allaitement et nutrition

Message par arween le Dim 8 Juil 2007 - 11:29

Je me permet juste de faire quelques correction si biensur cela ne gêne personne Embarassed

tigrou a écrit:Bien manger pendant l'allaitement : les idées reçues !

Une femme qui allaite ne doit pas manger de choux et d'ail mais doit consommer de la bière et des tomates ! Telles sont les affirmations que va entendre une femme qui donne le sein ! Car la nourriture pendant l'allaitement est l'objet de nombreuses idées reçues ! Doctissimo fait le point sur ces fausses croyances. Aie doctissimo, c'est pas vraiment une référence sur l'allaitement

Les conseils à l'adresse de la nouvelle mère sont souvent un amalgame pittoresque de faits, de fiction et de coutumes. Les croyances populaires sont très différentes d'un pays à l'autre mais la nourriture de la femme qui allaite est un sujet de préoccupation quasi-universel. En réalité, le besoin calorique de la mère qui allaite dépend de la quantité de lait qu’elle produit pendant la journée. Un accroissement quotidien de 500 calories avec 25 g de protéines supplémentaires est suffisant pour couvrir les besoins de l’allaitement (2 500 Kcal/j). Pas besoin de "manger pour deux" comme le conseillait récemment encore une certaine croyance populaire.

Des besoins accrus

Pendant l’allaitement, il y a une demande accrue de vitamines et de sels minéraux (calcium) et il suffit pour y faire face d’adopter une alimentation équilibrée :

* Un apport protidique de 60 à 80 g/j (10 à 15% du bilan énergétique) ;
* Un apport lipidique de 80 g/j (30 à 35% des besoins énergétiques) ;
* Un apport glucidique de 340 g/l (50 à 55% des besoins énergétiques).

Un apport lacté au maximum de 750 ml/j. est conseillé sous forme de lait ou de laitages : fromages, yaourts, etc. Il permet en particulier de couvrir les besoins en calcium qui sont de 1200 mg/j chez la femme qui allaite. Une quantité de liquide suffisante (au moins 1,5 litre/jour) est recommandée. c'est complétement faux, une croyance qui perdure depuis des années hors, les animaux ne consomme aucun produit laitier lors de leur allaitement, j'ai déjà vu une vache allaité son veau et croyez moi, elle n'a pas sa bouteille de lait de vache à coté d'elle, lol, sans parler des autres mamans allaitantes dans le monde dont le lait n'existe même pas.
Pourquoi donc on continue de donner ce mauvais conseil?? je l'ignore, comme on peut continuer de dire qu'a partir de trois mois, il est inutile de continuer d'allaiter car le lait maternel n'est plus bon, Very Happy

Pour couvrir ses apports en calcium, les fruits, les légumes, et les eaux minérals sont suffisant pour en trouver, mieux, le calcium de ses derniers sont mieux assimilés par l'organisme humain, que le calcium du lait de vache qui lui à l'inverse est plus difficile à l'organisme de le récupérer.


Cela dit, la femme qui allaite peut manger ce qu'elle veut ! Ce n'est pas le moment pour elle de commencer un régime amaigrissant. C'est vrai mais faux, on peut parler d'un régime équilibré, ainsi la maman mange sainement tout en profitant des atouts de ce genre de régime, à savoir perdre du poids

Du lait aromatisé ?

Certains aliments donnent un goût au lait et des médecins ont décidé de les interdire arbitrairement, probablement parce qu'eux-mêmes ne les aimaient pas. Dans une certaine mesure, l'alimentation de la mère qui allaite fait partie de l'éducation gastronomique de l'enfant qui sera amené à partager ultérieurement la cuisine familiale. La mise en garde contre la consommation de certains aliments est particulièrement savoureuse lorsqu'on l'étudie selon les époques et les pays. Aux Etats-Unis, c'est le chocolat qui est interdit car il donnerait la diarrhée...! En Nouvelle-Zélande, le chou et la soupe aux tomates sont déconseillés alors qu'en Italie la mère a droit à la tomate et aux aliments blancs à la couleur du lait (pâtes, Vin blanc...)...! En France, on a l'habitude de prévenir les accouchées que certains aliments donnent un goût prononcé au lait : poireaux, céleri, choux-fleurs, asperges, ail, oignons etc... Les écarter de façon péremptoire de la mère qui allaite relève de la dictature gustative ! Rien n'empêche les bébés d'apprécier le lait parfumé à l'ail ou aux asperges et il suffit d'ailleurs pour se convaincre de la susceptibilité gustative bizarre des bébés de goûter certains aliments pour nourrissons ! On se rend compte alors immédiatement de leurs capacités étonnantes à ingurgiter des aliments de saveur très... particulière...!

Allaiter épicé...

Geneviève Delaisi de Parseval et Suzanne Lallemand font l'historique de ces interdictions et on apprend ainsi que le chou, l'oignon et l'ail sont prohibés dès 1921 par Pouliot, que l'exclusion de l'asperge apparaît en 1939 sous la plume d'un certain Lerebouillet et que le cresson fait son entrée dans la liste des produits censurés en 1946 dans un ouvrage d'Ouria-Raffin... A l'opposé, certains épices ou aromates (curry, cumin, fenouil etc.) en donnant un bon goût au lait stimulent la succion du nourrisson et par là même, la lactation. Ils sont employés comme substances galactogènes en Inde et en Afrique.

Si donc la mère peut manger ce qu'elle aime, il faut rappeler ici que la consommation excessive d'alcool, de Vin, de café, de thé ou de tabac qui "passent" à des degrés divers dans le lait est nuisible. Deux paquets de cigarettes par jour font monter dangereusement le taux de nicotine dans le lait. Non c'est pas deux paquet mais plutot 5 cigarette, voir plus Wink

Dr Lyonel Rossant, Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso
Source: Doctissimo
arween
arween
Petite Abeille
Petite Abeille

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 43
Localisation : Entre Clark Kent et Orlando Bloom!!!!
Date d'inscription : 08/07/2007

http://leclubdesnaturels.forumzen.com

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement et nutrition Empty Re: Allaitement et nutrition

Message par tigrou le Dim 8 Juil 2007 - 13:29

la partie "lait", c'est une question de calcium.. je n'ai consommé aucun produit laitier en allaitant mon fils, lui y étant fortement allergique, mais j'ai pris des suppléments de calcium....

tigrou
Gardienne du Jardin
Gardienne du Jardin

Féminin
Nombre de messages : 7308
Age : 40
Date d'inscription : 05/11/2005

http://www.dyspraxieetcie.com

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement et nutrition Empty Re: Allaitement et nutrition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum