Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED?

Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED?

Message par Maudely le Jeu 24 Avr 2008 - 12:32

Qu'est-ce que l'autisme et les troubles envahissants du développement ?

Les T.E.D. regroupent cinq troubles :
-L'autisme ;
-Le désordre désintégratif de l'enfance ;
-Le syndrome d'Asperger ;
-Les TED non spécifiques et l'autisme atypique ;
-Le syndrome de Rett.

Les caractéristiques

Les TED sont d'origine neuro-biochimique associés à un problème génétique et se déclarent dans les premières années de la vie. Les messages que les sens transmettent au cerveau sont mal reçus ou mal interprétés. Il en résulte une appréciation confuse de la vie et de l'environnement.

Ces problèmes peuvent être d'intensité variable ou se présenter différemment selon les atteintes. Plusieurs personnes présentant des TED peuvent avoir une déficience intellectuelle associée et/ou de l'épilepsie. Le taux d'incidence pour l'ensemble des T.E.D. est de 22 personnes sur 10 000 et est quatre fois plus fréquent chez les garçons. On retrouve les T.E.D. dans tous les milieux sociaux et dans tous les pays. Plusieurs personnes présentant des T.E.D. peuvent avoir une déficience comme la trisomie, la surdité, la cécité ou autre.

Pour présenter un des TED, il faut avoir :

-Des troubles graves de la communication : difficulté de langage et de décodage, de l'écholalie, être non-verbal, etc.
-Des troubles de socialisation : l'autiste veut interagir mais ne peut pas du fait de son handicap
-Des atteintes neuro-sensorielles : le dysfonctionnement des cinq sens provoque des comportements bizarres et stéréotypés de survie chez les personnes. Les manifestations comportementales anormales sont reliées aux atteintes neurologiques et chimiques.

Liste des symptômes les plus fréquents

De façon sommaire, les caractéristiques suivantes figurent parmi les symptômes courants de l'autisme : Difficulté générale à établir des relations avec l'entourage et déficit d'attention; Tendance à l'isolement et repli sur soi; Fuite du regard; Retard ou absence de développement du langage; Usage stéréotypé et répétitif du langage (lorsque le sujet parle); Intérêts restreints et obsessionnels; Observation de rituels précis et non fonctionnels; Maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs (par exemple, torsions des mains ou des doigts); Problèmes d'épilepsie (commencent souvent vers la puberté); Hyperactivité; Troubles du sommeil; Réactions inhabituelles à certains stimuli (bruits, images, froid, etc.); Mauvaise compréhension du langage non verbal (gestes, mimiques, etc.); Arythmie cardiaque; Peur du changement; Démarche particulière sans balancement approprié des bras.

Les causes

L'autisme et les T.E.D. sont le résultat de problèmes médicaux qui ont comme conséquence l'apparition de troubles graves et envahissants du développement chez les très jeunes enfants. L'autisme et les T.E.D. ne sont pas des maladies mentales et ne sont en aucun cas reliés à des problèmes psychologiques. Les recherches en cours sur les causes de l'autisme portent principalement: sur le dysfonctionnement immunologique ou gastro-intestinal conduisant à une intolérance alimentaire chez les personnes génétiquement prédisposées, et sur les infections causées par des virus ou des champignons provoquant des débalancements métaboliques pouvant interagir de façon complexe dans la manifestation de l'autisme.

Les traitements

Des protocoles d'examens cliniques devront être mis sur pied et utilisés afin de déterminer le meilleur traitement à prescrire individuellement à chaque enfant. Ces examens permettront également d'améliorer la compréhension de la nature et des causes de l'autisme. Conjointement, l'application de programmes d'intervention précoce, intensifs et systématiques ainsi que des méthodes éducatives spécialisées et reconnues permettront aux autistes de s'améliorer beaucoup, souvent d'une façon spectaculaire.



L'autisme

L'autisme est un trouble grave du développement de l'enfant. Généralement, il se déclare dans les 30 premiers mois de la vie d'un individu et représente pour lui un handicap majeur qui perdure tout au long de sa vie.

Les caractéristiques

L'autisme se caractérise par trois grands domaines de déficience:
• les troubles de socialisation
• les troubles de communication
• les comportements répétitifs et la résistance aux changements.
Chaque personne autiste peut présenter ces incapacités à des degrés divers.

Les troubles de socialisation

Chez la personne autiste, les habiletés de socialisation apparaissent lentement, avec retard et sont de caractère inhabituel. La manifestation de ce constat va de l'isolement exclusif en passant par la passivité sociale, jusqu'aux relations à sens unique, tout dépendant de son niveau de développement.

Ce comportement peut se traduire par les symptômes suivants:
• ne pas imiter les autres
• traiter les autres comme des objets
• ne pas jouer avec les autres enfants
• ne pas avoir de réactions émotives ou en avoir d'inhabituelles (ex. : n'avoir aucune réaction face à un feu d'artifice ou crier et sauter de joie à la vue d'une chandelle)
• demeurer indifférent ou réagir de façon négative aux marques d'affection physique
• ne pas manifester d'intérêt à se faire des amis
• se montrer gauche en société

Les troubles de communication

Une autre caractéristique est que le développement langagier est retardé et de nature non familière. Ces personnes peuvent être muettes, ne pas parler couramment ou parler de façon étrange.

Voici donc une courte liste d'exemples de difficultés de communication:
• retard du développement du langage
• usage rare ou nul des gestes appropriés (ex.: ne pas faire de lien entre dire « bye » et faire le geste de la main. Il peut même utiliser ce geste pour dire qu'il a soif, plutôt que de porter la main à sa bouche)
• usage inapproprié des pronoms, des énoncés, des questions (ex.: parle de lui à la 3e personne)
• ne pas amorcer la conversation
• dire des choses étranges
• tonalité ou rythme anormal du langage
• langage insensé
• répétition des remarques des autres (écholalie)
• fréquentes remarques hors propos

Les comportements répétitifs et la résistance aux changements

Chez la personne autiste, le comportement répétitif est anormal dans sa forme, son intensité, sa fréquence et sa persistance.
Quiconque a vécu ou travaillé avec un adulte ou un enfant autiste connaît les problèmes aussi bien que les avantages d'une routine rigide. Une fois que la personne l'aura acceptée, elle résistera furieusement à tout changement. En conséquence, les personnes-ressources l'entourant doivent procéder à de petits changements prévus à l'avance et les introduire petit à petit. Par exemple, on peut légèrement modifier l'heure et le chemin pour se rendre au parc ou proposer un nouveau jeu, mais il faut s'attendre à ce que la personne proteste et fasse une colère. Nous devons à ce moment, en tant que personne-ressource, demeurer ferme mais aussi calme et garder la bonne humeur, du moins en apparence, afin de rassurer la personne en lui montrant que le changement n'est pas dangereux.

Voici d'autres exemples:
• démontrer une préoccupation pour un seul sujet d'intérêt ou quelques sujets restreints
• avoir un attachement à des objets inhabituels
• développer un fort chagrin face aux changements d'éléments insignifiants de l'environnement
• faire tourner des bâtons, claquer des bandes de papier
• être fasciné devant les objets qui tournoient
• effectuer des tâches impliquant l'usage machinal de la mémoire (répétition de listes d'articles ou de faits)



Le trouble désintégratif de l'enfance

La caractéristique essentielle du trouble désintégratif de l'enfance (DSM IV 299.10) est une régression marquée dans plusieurs domaines du fonctionnement, faisant suite à une période de développement apparemment normal d'au moins deux années, comme en attestent une communication verbale et non verbale, des relations sociales, un jeu et des comportements adaptatifs appropriés à l'âge.
Après les deux premières années (mais avant l'âge de dix ans), l'enfant manifeste une perte cliniquement significative des compétences déjà acquises dans au moins deux des domaines suivants : langage de type réceptif ou expressif, compétences sociales ou comportement adaptatif, contrôle sphinctérien, activités ludiques, habiletés motrices. Les sujets atteints de trouble désintégratif de l'enfance présentent les mêmes déficiences sociales et les mêmes troubles de la communication que ceux habituellement observés dans le trouble autistique. On observe une altération qualitative des interactions sociales et de la communication et un caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, des intérêts et des activités. L'affectation a également été appelée syndrome de Heller, démence infantile ou psychose désintégrative. Le trouble désintégratif de l'enfance s'accompagne habituellement d'un retard mental sévère. On peut noter différents symptômes neurologiques non spécifiques. Il semble probable que l'affection résulte d'un accident dans le développement du système nerveux central. Le trouble désintégratif de l'enfance semble très rare, beaucoup plus rare que le trouble autistique. L'affection serait plus fréquente chez les garçons.


Le syndrome d'Asperger

Les caractéristiques essentielles du syndrome d'Asperger (DSM-IV 299.80) sont une altération sévère et prolongée de l'interaction sociale et le développement de modes de comportements, d'activités et d'intérêts restreints, répétitifs et stéréotypés. La perturbation doit entraîner une altération cliniquement significative dans le fonctionnement social, professionnel ou d'autres domaines importants. À la différence du trouble autistique, il n'existe pas de retard significatif du langage. De plus, au cours de l'enfance, il n'y a pas de retard significatif sur le plan clinique dans le développement cognitif, ni dans le développement, en fonction de l'âge, des capacités d'autonomie, du comportement adaptatif (sauf dans le domaine de l'interaction sociale) et de la curiosité pour l'environnement.

Le syndrome d'Asperger s'observe parfois en association avec des affections médicales générales. On peut noter des symptômes neurologiques non spécifiques variés. Les étapes du développement peuvent être retardées et on observe souvent une maladresse motrice.

Le syndrome d'Asperger semble débuter plus tard que le trouble autistique ou semble être reconnu plus tardivement que celui-ci. Avant l'entrée à l'école, on peut observer un retard moteur ou une maladresse motrice. Dans le contexte scolaire, ce sont les difficultés dans les interactions sociales qui deviennent manifestes. Le syndrome suit apparemment une évolution continue et, dans la vaste majorité des cas, persiste pendant toute l'existence. On a peu d'informations sur la prévalence du syndrome d'Asperger. Il semblerait que le trouble soit plus fréquent chez les garçons.


Le trouble envahissant du développement non spécifié

Le trouble envahissant du développement non spécifié (DSM-IV 299.80) se caractérise par "une altération qualitative du développement de l'interaction sociale réciproque ou des capacités de communication verbale et non verbale, soit des comportements, des intérêts et des activités stéréotypés" (Association américaine de psychiatrie, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, DSM-IV, 1994).
Les personnes impliquées auprès des individus qui présentent des TED ont développé chacune leur propre perception de cette réalité fort complexe. Différentes écoles de pensée ont cours et différentes définitions de cette problématique circulent. Avant de faire l'état de situation des services offerts aux personnes qui présentent des TED dans la région, où des gens d'horizons divers seront interpellés, il nous est apparu nécessaire de s'entendre au départ sur une définition claire et objective. La présente définition, avec toutes ses composantes décrites en détail, permet donc aux participants de l'enquête d'avoir une vision commune des TED.


Le syndrome de Rett

La caractéristique essentielle du syndrome de Rett (selon le DSM IV 299.80) est l'apparition de déficiences spécifiques multiples faisant suite à une période de développement postnatal normal. Les périodes prénatale et périnatale ont été apparemment normales, ainsi que le développement psychomoteur des cinq premiers mois. Le périmètre crânien de naissance se situe dans les limites de la normale.

Entre 5 et 48 mois, on observe une décélération de la croissance crânienne. Entre 5 et 30 mois, il y a perte des compétences manuelles intentionnelles acquises antérieurement, puis apparition de mouvements stéréotypés des mains caractéristiques, à type de torsions des mains ou de lavage des mains.

L'intérêt pour l'environnement social diminue au cours des années qui suivent le début du trouble bien que des interactions sociales puissent se développer plus tard au cours de l'évolution. Des difficultés apparaissent touchant la coordination de la marche ou des mouvements du tronc. Il existe une altération sévère du développement du langage de type expressif et réceptif, associé à un retard psychomoteur grave.

Typiquement, le syndrome de Rett est associé à un retard mental grave ou profond. Aux examens complémentaires, il n'y a pas de résultats anormaux spécifiques, mais on peut observer une fréquence accrue d'anomalies EEG et de crises d'épilepsie. À l'imagerie mentale, des anomalies non spécifiques ont été rapportées.

Le syndrome de Rett débute avant l'âge de quatre ans, généralement pendant la première ou la deuxième année. Le trouble persiste toute la vie, la perte des capacités étant généralement progressive et persistante. Il semble que le syndrome de Rett soit beaucoup moins fréquent que le trouble autistique. Le trouble n'a été rapporté que chez les filles.

Référence: La Fédération québécoise de l’autisme et des autres troubles envahissants du développement (FQATED)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Maudely
Maudely
Jolie Fleur de bronze
Jolie Fleur de bronze

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 36
Localisation : Repentigny
Date d'inscription : 20/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty Re: Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED?

Message par Maudely le Ven 25 Avr 2008 - 10:10

Et voici un lien très interessant:

Publication de l'hôpital rivière-des-prairies

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Maudely
Maudely
Jolie Fleur de bronze
Jolie Fleur de bronze

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 36
Localisation : Repentigny
Date d'inscription : 20/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty T.E.D et maladies mentales

Message par Eric Racicot le Sam 10 Avr 2010 - 12:37

Le docteur Gilles Racicot à mis au point un traitement très efficace pour traiter divers TED et maladies mentales.
Il a rédigé un ouvrage très intéressant intitulé: "Thérapie épigénétique pour les maladies mentales". Il y explique les causes, la description des mécanismes cérébrale pour chaque maladie mentale, la conception du message correcteur et les étapes de la thérapie. C'est très efficace... en autant qu'il n'y ai pas de lésion cérébrale.
Je vous suggère de visiter son site:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Eric Racicot

Eric Racicot
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty Re: Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED?

Message par Mom de Dom le Mar 13 Avr 2010 - 14:22

Mmmhhh... J'ai des doutes M. Racicot... Déjà, mettre dans le même panier TED et maladies mentales... ça sent pas très bon!

Mom de Dom
Rose d'argent
Rose d'argent

Féminin
Nombre de messages : 489
Age : 53
Localisation : Stoneham-et-Tewkesbury (Québec)
Emploi : Parajuriste
Loisirs : Lecture - Films - Marche - Pilates
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty TED et Maladies mentales

Message par Eric Racicot le Mar 13 Avr 2010 - 20:57

Chère Mon de Dom,

Je crois que selon le docteur Racicot; qui a traité plus de 700 cas avec cette méthode, une maladie mentale résulte d'une inversion hémisphérique de 3 ou 6 secteurs de développement ou d'une sur ou sous utilisation de ces secteurs.

J'ai moi même été traité par cette méthode qui a été très efficace. Les 36 étapes de la restructuration de mes secteurs de développement se sont faite tel que le docteur le spécifiait au jours près!! et ce, tel que décrit dans son ouvrage.

Ce docteur Racicot a trouvé... et ça fonctionne très bien.
Respectueusement,
Eric

Oups!!! J'ai fait une erreur, après avoir communiquer avec le docteur Racicot, je dois me réviser. Les maladies mentales ne sont pas causé par des TED. Mais il devait souvent, lorsqu'il traitait quelqu'un pour une maladie mentale, traiter en même temps la personne pour des TED si nécessaire. Le message correcteur de la méthode de traitement peut-être formulé pour traiter une maladie mentale et les TED en même temps. Alors, c'est pour cette raison qu'il présente sa méthode de traitement pour les maladies mentales et les TED.
Veuillez m'excuser pour cette erreur et espère avoir répondu convenablement.
Bonne journée,
Eric

Eric Racicot
Petite Abeille
Petite Abeille

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED? Empty Re: Réponses - Qu'est ce que l'autisme et les TED?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum