~° Jardin Familial °~
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Les animaux de compagnie et les enfants.

Aller en bas

Les animaux de compagnie et les enfants. Empty Les animaux de compagnie et les enfants.

Message par Annamou Sam 6 Jan 2007 - 15:57

Première Partie.



Il faut enseigner aux enfants comment se conduire avec les animaux.
Beaucoup d’enfants, surtout les plus jeunes, ne se rendent pas compte que les animaux sont des êtres vivants et non des jouets. Omettre d’enseigner aux enfants comment se conduire avec les animaux risque de causer des souffrances à l’animal et, parfois, des blessures aux enfants.

Pour prévenir les blessures, il est sage d’enseigner aux enfants à bien traiter les animaux. Quand un animal de compagnie fait son entrée dans une famille qui compte de jeunes enfants, la surveillance des parents est primordiale, jusqu’à ce qu’ils sachent que les enfants sont capables de se conduire avec l’animal de manière responsable et sans lui faire mal. La surveillance permet aussi aux parents de s’assurer que l’animal est inoffensif pour les enfants, surtout ceux âgés de moins de cinq ans.

Il faut enseigner aux enfants comment montrer leur affection aux animaux. La plupart des enfants ont tendance à rudoyer les animaux plutôt qu’à les caresser, et certains animaux ne peuvent le supporter. On doit leur montrer à faire preuve de douceur et à éviter de pousser, de donner des coups et d’agacer l’animal de quelque façon que ce soit. Ils doivent aussi apprendre comment le caresser et le prendre.

Quand c’est possible, les enfants devraient contribuer à donner des soins à l’animal, à le nourrir, à le brosser et à le dresser. La participation des enfants aux soins quotidiens d’un animal leur inculque le sens des responsabilités, tout en leur montrant que la santé de l’animal dépend d’eux. Les parents peuvent dresser une liste de tâches quotidiennes que les enfants peuvent cocher une fois qu’elles sont accomplies. Par ailleurs, les parents doivent veiller à ce que les tâches soient bel et bien exécutées, sinon c’est l’animal qui en souffrirait. Le vétérinaire peut appuyer ces efforts en expliquant aux enfants l’importance des soins de santé, du brossage et d’une bonne alimentation.

Il faut aussi inculquer aux enfants le respect de l’intimité de l’animal. Les animaux de compagnie devraient avoir leur « oasis » dans la maison, où ils peuvent s’isoler des enfants de temps à autre. Les enfants doivent respecter ce besoin d’isolement et l’espace privé de l’animal.

Les enfants doivent savoir que les mouvements brusques ainsi que les bruits intenses et les cris risquent de surprendre ou d’effrayer les animaux. Il faut leur enseigner que les animaux préfèrent être traités avec douceur et calme. Autrement, ils peuvent être effrayés et ne pas vouloir se laisser approcher ou toucher, ou pire, ils risquent de mordre.

Les enfants doivent apprendre qu’avant de toucher un animal inconnu, ils doivent demander la permission à un parent. Tous les animaux ne sont pas nécessairement amicaux et certains peuvent considérer les enfants comme menaçants. De fait, la plupart des incidents de morsures mettent des enfants en cause. Dans le cas des chiens, il faut montrer aux enfants à ne pas les fixer dans les yeux, car l’animal peut interpréter cette attitude comme une menace.

Les animaux de compagnie s’avèrent un outil précieux pour enseigner aux enfants le respect, l’empathie, le sens des responsabilités et la douceur. Ces qualités leur seront utiles toute leur vie durant. Le lien qui unit un enfant et un animal dure toute la vie et il est le plus riche qui soit.


(Source: Santé-Animal)




Deuxième partie:


Comment présenter un nouveau-né aux chiens de la famille.

La présentation d’un nouveau-né aux chiens de la famille est un événement important. Une présentation douce, graduelle et avec le moins de stress possible facilitera l’acceptation du nouveau bébé. Ne pensez pas que vous devez accomplir ceci en une seule journée! Commencez lentement lorsque les parents se sentent prêts et préférablement un chien à la fois, particulièrement s’il s’agit d’animaux enthousiastes.

Veillez à ce que votre chien soit en santé, qu’il ait reçu tous les vaccins et les vermifugations recommandés et qu’il ait subi un examen physique. De plus, un échantillon des selles doit être examiné afin de confirmer qu’il n’existe aucun parasite interne ou externe avant que le chien n’entre en contact avec le bébé. Il n’est pas hygiénique de laisser les chiens lécher le visage ou la peau du bébé parce que le système immunitaire d’un nourrisson n’est pas encore entièrement développé. La salive d’un chien contient une population bactérienne normale qui accroît le risque de maladie dentaire ou le chien a libre accès à l’extérieur et donc à des sources possibles d’aliments pourris, etc. On ne les appelle pas fouineur de poubelle pour rien! Si le chien donne par inadvertance un coup de langue amical au bébé, ne vous inquiétez pas. Lavez la peau avec de l’eau et du savon.

Rappelez-vous que les chiens s’attendront à recevoir votre attention constante afin de les rassurer qu’ils sont toujours aussi importants pour vous. Pendant les pauses, comme l’heure du , prenez le temps de jouer avec les chiens et de les brosser, etc. Cela facilitera grandement l’acceptation par les chiens.

Si les chiens ont eu un comportement imprévisible avec les autres visiteurs de la maison, il serait sage de discuter de vos inquiétudes avec votre vétérinaire avant l’arrivée du bébé.

À l’arrivée du bébé à la maison, vu que la mère et le bébé doivent s’accoutumer l’un à l’autre et se reposer, il est préférable d’attendre un peu pour présenter les chiens au bébé. Commencez en laissant les chiens sentir les choses du bébé. Placez les articles (comme les couvertures du bébé) un peu partout dans la maison avant de les laver afin que les chiens apprennent à reconnaître la senteur du bébé et aient l’occasion d’explorer et de renifler à loisir. Offrez-leur des encouragements lorsqu’ils sentent l’article et ne grognent pas. Puis, lorsque vous laissez le chien approcher près de la mère et du bébé, assurez-vous que deux adultes sont présents, comme la mère et son partenaire ou une autre personne que les chiens connaissent bien. De cette manière, si le chien a une réaction inattendue, il peut être retiré de la pièce par la deuxième personne sans que la mère n’ait à tenir le bébé et à retenir le chien! Récompensez une réaction calme du chien par une gâterie ou une abondance de compliments et de caresses. Cela suffit pour la plupart des chiens. Une fois qu’ils constatent que le bébé n’est pas une menace à leur ordre social, ils poursuivront leur train-train habituel. S’il se produit quelque chose d’inhabituel lors de première présentation, comme une peur inhabituelle ou des signes d’agression, retirez le chien et communiquez avec votre vétérinaire pour obtenir d’autres conseils.

Empêchez les chiens de pénétrer dans la chambre du bébé afin d’aider à en préserver la propreté et la tranquillité et de prévenir des incidents. Si les parents désirent laisser la porte de la chambre du bébé ouverte ou entr’ouverte, une excellente solution consiste à acheter une porte-moustiquaire abordable et de laisser la porte de bois ouverte. L’air circule librement et vous pouvez entendre le bébé, tout en gardant les animaux de compagnie hors de la chambre. La porte-moustiquaire pourra être enlevée lorsque l’enfant grandit.

N’oubliez pas que les chiens ne devraient jamais être laissés seuls avec des enfants, ne serait-ce que pour de courtes périodes de temps, même lorsque vous êtes convaincus que les chiens ont accepté le bébé.

Des présentations graduelles permettront aux chiens et aux bébés de faire connaissance en toute sécurité. Les chiens sont habituellement très ouverts à l’adoption d’un « bébé » dans leur famille grandissante – un nouveau venu dans leur groupe d’humains!


(Source: Santé-Animal)



Trosième et dernière partie:


Comment présenter un nouveau-né à votre chat .

Les réactions possibles des chats sont très diverses face à l’arrivée d’un nouveau bébé et la curiosité n’est pas la moindre! Ils désirent renifler et identifier ce nouveau venu bruyant! Cet enthousiasme débordant est une réaction fréquente face à un nouveau-né, et, même si nous ne pouvons pas savoir ce que pensent vraiment les chats, certains d’entre eux feignent l’indifférence la plus totale, du moins pendant quelque temps. D’autres chats semblent jaloux (si cela est possible pour les chats), bien que l’on considère qu’il s’agit là d’un sentiment humain, auquel cas, nous nous rendrions coupable d’anthropomorphisme. Peu importe le terme dont on veut qualifier les émotions qu’ils ressentent, ces chats chercheront souvent à monopoliser l’attention des adultes. Ils pourront tenter de sauter sur les genoux d’une mère qui allaite et de s’immiscer entre elle et son bébé si on les laisse faire! Ils peuvent aussi être plus affectueux qu’à l’habitude. Soulignons que certains chats ayant accès à la chambre du bébé ont aussi déjà déféqué sous le lit. Ce comportement est parfois attribuable à la rancune ou à la jalousie, mais il semble plus qu’il soit une manifestation de stress ou un comportement déclenché par l’odeur du seau à couches ou de la table à langer. Ce phénomène n’a pas été étudié de près, mais en règle générale, il est prudent de ne pas laisser le chat pénétrer sans surveillance dans la chambre du bébé.

D’autres chats ont parfois peur du brouhaha! Ces chats peuvent décider de se cacher pendant un moment jusqu’à ce qu’une routine soit établie. Bien qu’il soit extrêmement rare qu’un chat se montre agressif envers un bébé, il ne faut jamais laisser un nourrisson ou un jeune enfant seul avec vos animaux, même pendant quelques minutes, même si l’harmonie semble régner, parce qu’un bébé peut se rouler sur un chat ou bruyamment et faire sursauter et effrayer l’animal qui pourrait avoir une réaction agressive, en dépit d’un caractère docile. Si le chat a un comportement imprévisible de quelque manière avant l’arrivée du bébé, vous devrez faire preuve de vigilance et il serait sage de discuter de vos préoccupations avec votre vétérinaire avant l’arrivée du bébé à la maison.

On entend parfois des récits de chats ayant étouffé un bébé alors qu’ils dormaient avec lui dans le berceau. Le bon sens dicte évidemment de ne pas laisser le chat entrer dans la chambre du bébé ni sauter dans son berceau ou son parc, par souci de propreté, de tranquillité et de prévention des incidents. Si les parents désirent laisser la porte de la chambre du bébé ouverte ou entr’ouverte, une excellente solution consiste à acheter une porte-moustiquaire abordable et de laisser la porte de bois ouverte. L’air circule librement et vous pouvez entendre le bébé, tout en gardant les animaux de compagnie hors de la chambre. La porte-moustiquaire pourra être enlevée lorsque l’enfant grandit.

Les chats qui se montrent tolérants envers le bébé pendant les premiers jours ou semaines pourront parfois s’asseoir près de lui et ronronner comme s’ils communiquaient leur approbation du nouveau-venu! Quand l’enfant dort, n’oubliez pas de donner beaucoup d’attention au chat, pour qu’il sache que vous l’aimez toujours.

Un bébé manifestera graduellement de l’intérêt envers le chat, mais seulement lorsqu’il sortira de la phase de nouveau-né. En général, les enfants acceptent bien les animaux de compagnie avec lesquels ils grandissent, même si dans la phase de bambin, l’activité débordante des enfants puisse parfois être stressante, surtout pour un chat âgé. Comme toujours, la supervision des parents et l’éducation du jeune enfant l’aidera à comprendre comment bien manipuler l’animal de compagnie. La supervision des parents permet de renforcer rapidement les bons comportements (parler, flatter et caresser avec douceur en respectant les limites du chat) tout en permettant une intervention rapide si, par mégarde, l’enfant tire le poil ou la queue, parce qu’il n’a pas encore appris comment bien manipuler l’animal.

Veillez à ce que votre chat soit en santé, qu’il ait reçu tous les vaccins recommandés, qu’il ait subi un examen physique, y compris un dépistage de parasites dans les selles, avant qu’il n’entre en contact avec le bébé.

L’acceptation du nouveau-né est facilitée par une présentation graduelle, en douceur et avec le moins de stress possible.



(Source : Animal-Santé)

Annamou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum